Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Biologie du Développement de Villefranche-sur-Mer

Marine-embryotox

Description du projet :

Une nouvelle direction dans l'équipe nous a amené à établir l'embryon d’ascidie comme modèle en toxicologie moléculaire pour étudier la toxicité neuro-développementale des perturbateurs endocriniens et pour développer des tests toxicologiques détectant les cancérogènes et les perturbateurs endocriniens (Dumollard et al., 2017b).

Ce projet profite de la simplicité relative du système ascidien et vise à exploiter les ressources moléculaires et les techniques utilisées au cours des 15 dernières années dans notre laboratoire (génome, transcriptome, banque complète d'ADNc d'ORF pour 2 espèces d’ascidie (Phallusia mammillata et Ciona intestinalis), le protéome, la transgénèse, le « gene knock-down », et l'imagerie du développement de l’animal entier) afin de concevoir une batterie de tests toxicologiques moléculaires.

Ce dernier projet permettra d'aboutir à  l’analyse automatisée à haut débit d’images (High content screening (HCS)/ high-throughput screening (HTS)) des phénotypes d’embryons d’ascidies transgéniques.

Dans ce projet, nous utilisons une caractéristique remarquable des larves de têtard d’ascidie qui ont un système nerveux central composé de seulement 350 cellules, dont 100 sont des neurones. Une telle simplicité et un déploiement rapide des GRN neuraux et des réseaux neuronaux simples qui forment un prototype simple de vertébré (ie larve nageante constituée d’un cerveau centralisé) en moins de 24 heures peuvent être exploités pour le criblage des molécules afin d'identifier celle qui ont un impact spécifique sur le développement neural.


Figure 1: l'Ascidie, un modèle d'étude idéal pour les travaux en toxicologie

 

Depuis 2015, le projet de toxicologie s'est diversifié en ajoutant 2 autres modèles (embryons de moules (Mytilus galloprovincialis) et d'oursins (Paracentrotus lividus)) et en étudiant différents composés toxiques. Une telle extension de la portée de nos études est soutenue par des collaborations internes avec les océanographes du LOV (UMR7093) et par des collaborations externes:

- avec Jean Pierre Gattuso et Lydia Kapsenberg (LOV, OOV) pour une étude de l'impact de l'acidification des océans sur le développement embryonnaire (1 étudiant partagé Master 2)

- avec Christophe Migon et Thierry Blasco (LOV, OOV) pour une étude sur la diffusion du BPA et du carbone suie dans le milieu marin et leur métabolisation par des ascidies adultes. (2 étudiants partagés Master 2)

- avec Eva Ternon et Olivier Thomas (Univ. D'Irlande) pour une étude sur la toxicité des produits chimiques de défense des xestosponges (Ternon et al 2016

 

Protocoles pour l'Ascidie et d'autres espèces :

 

 

 

 

 Ascidian phallusia mammillata

 Paracentrotus lividus

 Mytilus galloprovincialis

 

 

Publications :

 

- Dumollard R, Gazo I, Gomes IDL, Besnardeau L, McDougall A. (2017) Ascidians: An Emerging Marine Model for Drug Discovery and Screening. Curr Top Med Chem.;17(18):2056-2066. (Voir ou télécharger le pdf)

 

- Ternon E, Zarate L, Chenesseau S, Croué J, Dumollard R, Suzuki MT, Thomas OP. (2016) Spherulization as a process for the exudation of chemical cues by the encrusting sponge C. crambe. Sci Rep. Jul 6;6:29474. doi: 10.1038/srep29474. (Voir ou télécharger le pdf)

 

 

OMERO, Base de données d'images :

 

25/09/17

Traductions :

 

 

 

 Alex McDougall

 Rémi Dumollard

 

 Bioclips

Fécondation

Méiose 

 

 

 

 

 

 

 

 

25/09/17